Accueil > Actualité > Trans Eco Express - Inauguration des ouvrages d’art de la Ravine du (...)

Trans Eco Express - Inauguration des ouvrages d’art de la Ravine du Chaudron

La CINOR s’est engagée aux côtés de la Région dans une démarche soutenue en faveur du développement des transports en commun au titre du programme Trans Eco Express. Aujourd’hui, l’inauguration des ponts de la Ravine du Chaudron favorisant la circulation des transports en commun et des modes doux s’inscrit totalement dans cette logique.

L’inauguration des ouvrages d’art de la Ravine du Chaudron le 22 octobre 2014, marque une nouvelle fois la volonté des collectivités de s’investir fortement en faveur de l’amélioration des conditions de circulation des transports en commun dans le cadre du Trans Eco Express. La résorption du radier du Chaudron fait partie des projets majeurs de la CINOR et a un impact fort sur la desserte en transport collectif du bassin Est. Ce point de passage se trouve en effet au cœur de la zone économique et commerciale du Chaudron et représente un nœud de circulation stratégique entre l’Est et la Commune de Saint-Denis. Auparavant, lorsque le radier était fermé à la circulation en situation dégradée, un impact important sur la circulation se faisait ressentir, dépassant les limites communales et même communautaires.

La construction de cet ouvrage comprend :

  • un ouvrage d’art en forme d’ovoîde de 70m de portée caractérisant le futur giratoire ;
  • une partie du tablier (voie de droite) dédiée aux transports en commun ;
  • le traitement des voies se raccordant sur cet ouvrage afin d’optimiser le trafic interfacé avec le flux de circulation généré par la 2x2 voies située à une centaine de mètres ;
  • l’intégration des modes doux (piétons / passage inférieur & vélos) dans le gabarit de l’ouvrage ;
  • l’aménagement de stations et d’arrêts de bus dans l’emprise de cet ouvrage d’art ;
  • les aménagements liés à l’insertion paysagère ;
  • la réalisation de l’éclairage public ;
  • la prise en compte des modifications des réseaux villes et autres (EDF, FT, fibre optique et NTIC).

4 lignes empruntent le radier du Chaudron

  • ligne 5 reliant le stade de l’Est à l’Hôtel de Ville/via le TCSP, soit 5 km en moyenne (A & R), avec 16 arrêts et une fréquence de passage de 12 min, le nombre de passagers transportés par jour variant suivant les sens : 3 800 pour se rendre vers le cœur de ville et 3 700 dans le sens inverse ;
  • ligne 10 reliant le stade de l’Est à l’Hôtel de Ville via le Bd Sud (RN6), étendue sur 12,5 km environ, avec 31 arrêts et une fréquence de 20 minutes. Le nombre de passagers/jour est de 2 600 dans un sens et 3 260 dans l’autre (vers le cœur de ville) ;
  • ligne 27 reliant le Mail du Chaudron au quartier de la Bretagne, parcourant 13 km (jusqu’à Bellevue), avec 31 arrêts et une fréquence 40 minutes, affichant 400 voyageurs dans le sens Bretagne et 650 dans le sens Saint-Denis ;
  • ligne 31 (renforcement en 2011 et 2012) reliant le Mail du Chaudron à Quartier-Français, sur une distance parcourue de 23,5 km, avec 34 arrêts et une fréquence d’une heure. Le nombre de passagers/jour est de 640 sens Est et 900 sens Saint-Denis.

Avec la mise en service du nouvel ouvrage, la CINOR et la SODIPARC, son délégataire, prévoient une augmentation substantielle de la fréquentation du réseau, corrélée à la mise en service des bus articulés de 18 m financés dans le cadre du Trans Eco Express (rappel subvention régionale octroyée en 2012 de 6,6 M€).

Le traitement particulier de ce point noir tant en régulation de trafic qu’en réponse satisfaisante aux usagers des TC n’est que le début d’opérations plus vastes de création de TCSP de part et d’autre de ce point de passage de la ravine du Chaudron.

Photos
vendredi 31/10/2014